Rendre hommage et se souvenir…

Objets ramenés des camps nazis, témoignages écrits et oraux des Déportés, documents d’archives inédits, frises chronologiques et mur des noms vous sont présentés dans une scénographie sobre et adaptée à tous.

Un espace qui rend hommage aux 540 mayennais Déportés : résistants, Juifs, opposants politiques…

Photo salle du mur des noms mémorial

Témoignages des visiteurs

Très beau lieu, sobre et dynamique, qui rend hommage à l’ensemble des déporté.e.s de la Mayenne, sans distinction. Des espaces qui nous éclairent le quotidien difficile des déporté.e.s, nous ouvrent davantage l’esprit face aux inégalités toujours présentes aujourd’hui et nous apportent de nouvelles connaissances au travers des expositions temporaires. Tout cela grâce à une équipe qui sait transmettre ce devoir de mémoire avec respect, détermination et modestie.

F.M

Visiteurs individuels

Je découvre un lieu qui fait sens pour la mémoire de la Mayenne et je salue le travail mémoriel documenté des déportations du département. Vous faites oeuvre de mémoire et votre engagement vous honore. En souvenir de la pose de Stolpersteine, pavés de mémoire à Evron avec votre soutien, merci.

Christophe Woehrle

Président de l'association "Stolpersteine en France"

Joli endroit récemment rafraîchi et agrandi. Personnel très gentil et la visite y est très intéressante.

J.G

Visiteurs individuels

Très honorée d’avoir pu visiter ce Mémorial et très impressionnée par le travail titanesque des salariés, services civiques et bénévoles. Merci de votre investissement pour maintenir vivante cette période de l’histoire, de nommer et de donner un visage aux victimes et leurs descendants.

Guillemette Beyron

Réalisatrice du film documentaire "Mémoires d'assassinés" (projeté à Mayenne, en avril 2023)

Mémorial très bien documenté et très bien agencé. La personne à l’accueil est aimable et disponible pour les renseignements. Beau choix de livres.

M.L

Visiteurs individuels

Merci beaucoup pour ce lieu magnifique de mémoire et de transmission. On sent l’énergie et la volonté qui le fait vivre. Bravo ! Je vous souhaite bonne continuation.

Theresa Nisters

Chargée de mission #Stolen memory

Un lieu vraiment fort, chargé d’Histoire. Avec des documents très intéressants.

N.H

Visiteurs individuels

…Alerter, éveiller et sensibiliser

Jeu de l'oie du mémorial

Face à la barbarie et aux discriminations actuelles, la dernière salle du Mémorial a pour vocation de sensibiliser et de défendre les valeurs de paix et de tolérance à travers des expositions temporaires, des outils pédagogiques, une bibliothèque et un mur de vigilance.

La Vigie a aussi pour ambition d’observer l’actualité et d’alerter sur les dérives discriminatoires et autoritaires qui continuent d’exister.

Actualités

Du 3 février au 4 septembre 2024

Lieu : La Vigie - Mémorial

affichage évènement sports et mémoire
Exposition

Exposition Sport, mémoire & défense

Lire la suite

Un lieu pédagogique

Comprendre et transmettre le devoir de mémoire

Le Mémorial propose des parcours pédagogiques validés par des enseignants et des conseillers pédagogiques du CM2 à la terminale. Un suivi personnalisé, de la réservation jusqu’à la visite, est proposé aux enseignants afin que la découverte du Mémorial soit une réussite pédagogique et constitue une expérience marquante dans la scolarité des élèves.

À la découverte…

des objets du souvenir

Ballon de moto-ball

Trouvé au moment de sa libération du camp, Germaine BROCHARD, résistante Déportée, a rapporté ce ballon à son fils Jacques alors âgé de 4 ans, en mai 1945. Ce ballon a servi à la pratique du moto-ball par les SS, autour d’un des kommandos de Ravensbrück où Germaine BROCHARD était détenue.

Visiter le Mémorial
Ballon de moto ball

des portraits des Déportés

Photo Arsène Doumeau

Arsène DOUMEAU

25 ans

Deux ans de déportation – Rescapé

Instituteur de 25 ans, Arsène DOUMEAU est arrêté en février 1943 à Mayenne avec deux camarades pour avoir ensemble eu des propos anti allemands et détruit du courrier à destination de l’occupant allemand. Détenu à Mayenne, au Mans, Auvours et Compiègne, il est déporté successivement à Mauthausen, Buchenwald, Dora et Bergen-Belsen. Après deux ans de déportation, il est libéré par les Alliés et rentre très diminué à Mayenne. Après son décès en 1995, c’est sa fille Jocelyne qui reprend le « flambeau » de la mémoire de la déportation et qui est à l’origine du Mémorial.

Voir la liste des Déportés
photo salle mémorial déportés de la Mayenne
Image groupe scolaire mémorial

Faire vivre le Mémorial

L’Association pour le Mémorial de la Déportation a été créée en 2007. Elle est composée de familles de Déportés (conjoint, descendants, etc.), de passionnés, d’enseignants, d’étudiants…

L’association a besoin de bénévoles pour faire vivre ce lieu d’échanges et de mémoire. Participez à pérenniser le souvenir de la déportation.